Huy attire les cinéastes. Qu’ils soient amateurs ou professionnels, d’ailleurs. Après Raide dingue de Dany Boon et la série anglaise The Missing, voici Les Baroudeurs à Huy et la charte perdue, un court-métrage devenu un film d’une heure, désormais visible sur YouTube.

L’histoire? James et Douglas, deux archéologues, partent à la recherche de la Charte des libertés, un des premiers documents du genre au Moyen Âge. Dès 1066, Huy obtient de l’évêque Théoduin, contre la cession de biens, une charte de liberté qui lui accorde des avantages. Et là, dans la fiction imaginée par le Héronnais Maxime Beltram, les deux archéologues la cherchent. Une recherche qu’ils ne mènent pas seuls et qui s’inscrit dans une découverte de la ville de Huy.

Le film a en effet été tourné dans les rues de la cité mosane en avril dernier. Dans certaines parties du fort qui ne sont pas accessibles au public habituellement ou encore au cœur de l’église St-Mort. Ce film, le Héronnais l’a tourné avec une vingtaine d’amis. Un tournage amateur mais qui semble plutôt amusant, alliant le divertissement à la découverte touristique… sur base d’une trame historique réelle. Celle de la charte des libertés hutoise.