Fermeture de 3M: Deux nouveaux repreneurs potentiels se sont déclarés

Fermeture de 3M: Deux nouveaux repreneurs potentiels se sont déclarés

REPORTERS Photo d’illustration

Deux sociétés se sont récemment montrées interessées pour reprendre l’usine 3M de Nivelles.

Alors que la direction de 3M à Nivelles presse les syndicats pour clôturer la phase d’information de la procédure Renault et finaliser le plan social, les représentants des 107 travailleurs sont divisés et la confiance envers la direction de l’entreprise s’effrite. Deux premiers candidats repreneurs avaient finalement jeté l’éponge, mais il apparaît que deux autres sociétés se sont récemment montrées intéressées pour reprendre l’usine que la direction de 3M a l’intention de fermer. Une prochaine réunion entre la direction et les syndicats est fixée au 13 mars. En attendant, la phase 1 de la loi Renault reste d’actualité.

«Je comprends que les travailleurs soient fatigués et veulent à présent savoir à quoi s’en tenir pour leur avenir. Mais s’il y a encore une possibilité de reprise, on ne peut pas tout clôturer, ne plus être associés aux discussions et laisser les gens dans l’insécurité», indique le permanent CSC-METEA Lahoucine Ourhibel.

Son collègue de la CGSLB, Mickael Bonneau, confesse que le démarchage surprise de deux repreneurs de dernière minute jette la confusion sur la suite des opérations. Et il se montre plus que prudent sur les réelles possibilités d’aboutir dans ce processus de reprise. «La direction met un ultimatum à la mi-mars et on n’a pas envie de tout perdre. D’accord pour donner une dernière chance à la chance, mais on ne peut pas reporter indéfiniment la clôture de la phase 1. On verra bien le 13 mars», indique-t-il.


Nos dernières videos