WALLONIE PICARDE

2017, une année stable pour le marché immobilier de la région

2017, une année stable pour le marché immobilier de la région

ÉdA

Comme en 2016, le marché immobilier 2017 a connu une relative stabilité des prix des maisons dans les grandes villes de Wallonie Picarde (Tournai, Ath, Mouscron, Lessines). Le taux très bas des prêts hypothécaires est à l’origine de cette stabilité.

Les notaires de Wallonie Picarde ont établi mercredi le bilan des transactions opérées en 2017. En ce qui concerne les maisons, les prix moyens au niveau des arrondissements en province de Hainaut sont très dispersés. L’arrondissement de Tournai affiche le prix moyen le plus élevé avec 177.420 euros. L’arrondissement de Mons est le plus bas avec 128.320 euros.

Dans la région du Hainaut occidental (Wallonie picarde), qui groupe les arrondissements de Mouscron, Ath et Tournai, c’est Mouscron qui présente le prix moyen le plus bas pour une maison d’habitation (147.981 euros). Cette moyenne est cependant supérieure à celle de la province de Hainaut (144.941 euros).

Par rapport à 2016, le prix moyen à Tournai a connu une augmentation de 2,3%, soit la plus forte augmentation au sein de la province. Les prix à Ath et Mouscron sont demeurés stables par rapport à l’année précédente.

Dans l’arrondissement d’Ath, on distingue trois zones en termes de prix moyens des maisons d’habitation. Dans le Sud (Belœil et Bernissart), les prix moyens sont inférieurs à 150.000 euros. À Chièvres, Brugelette, Ath et Frasnes-lez-Anvaing, les prix varient entre 160.000 et 185.000 euros. Au Nord (Ellezelles et Flobecq), les prix sont supérieurs à 200.000 euros. Ces dernières communes affichent les prix moyens les plus élevés du Hainaut occidental.

«Globalement, le marché reste stable, ce qui est principalement dû à une très grande stabilité du marché hypothécaire. Le Hainaut occidental se porte mieux que le reste de la province de Hainaut. Les prix y sont plus élevés mais le Hainaut reste la province la moins chère en ce qui concerne les maisons et les appartements», indique un des notaires du Hainaut occidental.


Nos dernières videos