article abonné offert

À Arlon, on utilise déjà les bodycams

À la zone de police d’Arlon (Arlon, Attert, Habay et Martelange), les 12 policiers du service d’appui spécialisé (première ligne) – soit 10% du contingent – utilisent depuis quatre ans une douzaine de caméras qu’ils portent sur eux lors de grosses interventions.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 39 des 305 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos