ÉCONOMIE

L’armée belge veut faire ses achats en France: le patron de CMI l’a en travers de la gorge

L’armée belge veut faire ses achats en France: le patron de CMI l’a en travers de la gorge

Le département «Defence» du groupe CMI, dont le quartier général est installé à Loncin (Ans), est spécialisé dans la production de tourelles. ÉdA Hermann (archives)

La Défense envisage d’acheter 477 véhicules de combat en France. Le groupe CMI, basé à Seraing et actif dans le secteur de l’armement, est très irrité de ne pas être consulté dans le cadre de ce marché.