TC Tournai - Contrefaçon de vêtements importés de Chine: 30 mois et 71.000 euros confisqués

Le tribunal correctionnel de Tournai a condamné, lundi, deux frères poursuivis pour contrefaçon de chaussures et de vêtements de sport importés de Chine. L'aîné, instigateur du trafic, écope de trente mois de prison ferme par défaut. Son frère écope d'un an de prison avec sursis de trois ans. Ce dernier avait déclaré qu'il avait "fermé les yeux" sur les activités de son frère. Le tribunal constate qu'il est plus impliqué dans cette affaire qui démarre de Comines.

Les frères louaient des box à Comines mais aussi à Courtrai et Gand pour stocker les produits importés de Chine, des copies de vêtements de sport de très grande qualité de deux des plus grandes marques sportives.

Lors d'une perquisition, la police avait retrouvé près de 4.000 paires de baskets et plus de 300 survêtements de sport dans des box.

Le plus jeune niait sa participation aux faits mais c'est bien lui qui vendait les produits via sa page Facebook et qui louait des box. Son frère payait les loyers en liquide. Ils ont été vus à plusieurs reprises près des box par les propriétaires.

Selon le tribunal, les produits contrefaits étaient de très bonne qualité, au point qu'ils pouvaient léser les consommateurs. Outre une somme de 71.000 euros qui a été confisquée, le tribunal a saisi deux voitures mais il a rendu la caution de 10.000 euros payée par le plus jeune des frères.