Jeune au pair : « Ils m’ont virée par SMS »

Jeune au pair : « Ils m’ont virée par SMS »

«Beaucoup de jeunes au pair se taisent, par peur du conflit. Car il n’y a pas de protection en Belgique. Du jour au lendemain, la famille peut vous virer et vous n’êtes pas protégé.» Maria Sbytova – stock.adobe.com

Gardes d’enfants à temps plein, guère payés, renvoyés sans ménagement, les abus seraient légion dans certaines familles belges accueillant des jeunes au pair. Loredana (nom d’emprunt) en a fait les frais.