MOUSCRON

PHOTOS-VIDEO | La maison d’angle n’était qu’une boule de feu dans la nuit...

Dramatique incendie, cette nuit, à la chaussée du Risquons-Tout. Heureusement, le couple d’habitants a pu être sauvé par un jeune de passage au comportement héroïque...

Il est aux alentours de 3h30, dans la nuit de samedi à dimanche, lorsqu’Abdel Rhouni-Lazaar rentre chez lui. «J’étais en soirée à Mouscron et je rentrais à Tourcoing. Je me suis trompé de route et le hasard a fait que je suis tombé sur la maison qui était en feu, explique le garçon qui s’est immédiatement stationné et a commencé, dit-il, à taper aux portes pour alerter les voisins. J’ai stoppé une camionnette qui arrivait. Elle s’est reculée vers l’une des fenêtres et j’ai ainsi pu grimper dessus pour en extraire le couple d’habitants, des personnes âgées. La dame avait peur de sortir comme ça mais on y est arrivés...»

Le comportement héroïque du garçon - félicité par Brigitte Aubert descendue sur les lieux - a permis de sauver deux vies humaines à l’angle de la chaussée du Risquons-Tout et de la rue Haute. Le couple a rapidement été placé sous oxygène dans une ambulance qui l’a transporté vers le centre hospitalier de Mouscron.

Préserver les habitations voisines

Plus d’une vingtaine d’hommes du feu est intervenue sous le commandement du lieutenant Michaux. Il y avait les pompiers de Mouscron avec deux autopompes, une auto-échelle ainsi qu’une citerne. Ils ont été renforcés par la caserne d’Estaimpuis venue avec une autopompe également.

L’habitation n’étant qu’une boule de feu nourrie par «la forte charge calorifique présente dans l’habitation» (ndlr, dans le jargon, cela signifie que l’important mobilier et beaucoup d’objets ont fortement nourri le brasier), priorité a été donnée à la préservation des habitations voisines «avant une attaque massive pour extinction, une fois que nous avons eu de l’eau en suffisance».

L’incendie serait accidentel mais un expert pourrait descendre sur les lieux afin d’en déterminer la cause exacte.

Le berger allemand a péri dans la maison

La police est bien sûr venue sur place également afin de mettre en place un périmètre de sécurité, d’auditionner le jeune héros ou encore de constater les dégâts causés par la chaleur aux habitations voisines (persiennes fondues, vitres fissurées...) Ores a également fait le déplacement.

En plus du drame matériel, le berger allemand présent dans l’habitation n’a malheureusement pas pu être sauvé.