FOOTBALL

«Neymal», «Petite équipe», «Une déception majeure»: la presse espagnole se paie le PSG

La presse espagnole n’a pas été tendre envers le Paris Saint-Germain après la défaite des hommes d’Unai Emery, hier soir, face au Real Madrid en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.

+ A VOIR | Le Real Madrid s’impose dans le choc face au PSG, Liverpool atomise Porto

À la une de la majorité des médias espagnols de ce jeudi, la victoire du Real Madrid a été largement commenté par la presse ibérique. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que le PSG a pris cher.

Tout heureux de célébrer la victoire du club de la capitale, «Marca» a ainsi titré «Siiiiiuuuuuuuu» en pleine page, en référence à la célébration devenue culte de Cristiano Ronaldo, auteur d’un doublé hier soir et d’un nouveau record dans la compétition européenne.

Toujours très inspiré par la Saint-Valentin, «AS», l’autre quotidien de Madrid, a donné dans le romantisme... à sa façon en reprenant l’un des couplets de l’hymne du club: «Comment pourrais-je ne pas t’aimer!»

De cinglants médias catalans

De leur côté, les médias catalans, observateurs attentifs de ce duel européen entre l’ennemi de toujours et le club qui lui a volé Neymar, se sont fait plaisir en raillant la déception française.

«Neymal» a ainsi titré un «Mundo Deportivo» déçu de voir le Real Madrid s’en sortir aussi bien mais visiblement plutôt heureux de la prestation en demi-teinte de l’ancien attaquant barcelonais.

Mais s’il est un journal qui y a été très fort avec les Parisiens, c’est «L’Esportiu». En une, la déception de Neymar couplée à un titre rageur: «Petite équipe».

Enfin, sans doute un peu plus tiraillé, le média «Sport» s’est montré plus sobre: «Il nous reste toujours Paris». Signe que le résultat du match retour sera encore très attendu par les Espagnols.