HUY-WAREMME

Une semaine dorée pour les restos

Une semaine dorée pour les restos

Les «Caves Gourmandes» à Huy. ÉdA – Jacques Duchateau

La semaine de la Saint-Valentin est une semaine très chargée pour les restaurateurs. Focus avec quelques établissements de l’arrondissement.

La Saint-Valentin, c’est une des semaines à ne pas manquer dans le secteur de l’horeca. «Si tu ne travailles pas le jour de la Saint-Valentin, tu peux fermer, estime Cédric Leleux, le chef coq du restaurant 1660 rue Griange à Huy. On est complet toute la semaine, midi et soir et on continue d’avoir des réservations pour la semaine prochaine, exclusivement pour notre menu Saint-Valentin. Parce que ce sont des produits de qualité pour un prix tout à fait raisonnable.»

Même son de cloche aux Caves gourmandes qui comptabilisent près de 250 menus Saint-Valentin sur la semaine. «C’est une des fêtes les plus prisées, commente Christophe Durand, le patron de l’établissement. Nous avons commencé notre service traiteur en proposant des menus à emporter et une quarantaine de couples ont aussi réservé. Pour avoir une chance de manger chez nous le 14? Il faut au moins réserver un mois à l’avance, minimum.» Quant au Coq aux champs à Tinlot, pas de menu «Saint-Valentin» mais des réservations qui vont bon train également. «Nous sommes complets tous les soirs de la semaine.»

Le Naxhelet fait également ses choux gras pendant cette période en proposant trois formules – restaurant, wellness et nuitée. «Mercredi, nous avons prévu d’ouvrir une salle supplémentaire pour accueillir davantage de couverts le soir de la Saint-Valentin» déclare le chargé de communication de l’hôtel.