Le Grand Palais sera fermé fin 2020 pour quatre années de travaux de rénovation

Le Grand Palais sera fermé fin 2020 pour quatre années de travaux de rénovation

Le Grand Palais sera totalement fermé en décembre 2020. Il rouvrira partiellement au printemps 2023, puis totalement en 2024 pour accueillir les épreuves olympiques d’escrime et de taekwondo. RelaxNews

Une «rue» transversale entre les Champs Élysées et les bords de Seine, une terrasse près de la grande verrière, et une entrée d’honneur baptisée «Gabrielle Chanel»: le Grand Palais va se métamorphoser pour sa réouverture en 2023.

Cet édifice emblématique a besoin d’une sérieuse rénovation. «Le bâtiment est dans un état qui compromet sa capacité à accueillir du public et sa pérennité», a affirmé d’emblée la ministre de la Culture Françoise Nyssen, lundi lors de la présentation du Grand Palais new-look en compagnie de l’équipe chargée du projet.

Elle a souligné l’ampleur des financements mobilisés par l’État: 288 millions d’euros sur un budget global de 466 millions.

Le projet bénéficie d’un mécénat exclusif de 25 millions d’euros de la maison Chanel, habituée des lieux avec ses défilés aux scénographies spectaculaires sous la grande verrière. En contrepartie, l’entrée d’honneur en face du Petit Palais prendra le nom de «Gabrielle Chanel».

Le Grand Palais «dit beaucoup de notre rapport à la culture puisqu’il lui réserve un espace d’exception au centre de Paris», a affirmé la ministre.

En attendant il faut sécuriser l’édifice, sous-équipé et dont certaines salles sont fermées faute d’être mises aux normes. Il faut surtout lui restituer sa logique architecturale et ses circulations. Pour ce faire, le cabinet d’architectes LAN (Local Architecture Network) a imaginé une «Rue des Palais» traversant les soubassements du bâtiment reliant la Grand Nef au Palais de la Découverte.

Connectant les jardins de l’avenue des Champs Élysées aux quais de la Seine, la «rue», en accès libre, abritera les dispositifs d’accueil, librairie, vestiaire, billetterie…. et distribuera les visiteurs d’une part vers les Grandes Galeries et la nef, d’autre part vers le Palais de la Découverte, dont la scénographie sera totalement repensée.

Autres nouveautés, une terrasse donnant sur les toits de Paris, et une plateforme logistique en sous-sol.

Le Grand Palais sera le «lieu de la rencontre entre arts, sciences et société», a dit Sylvie Hubac, présidente de la Rmn-Grand Palais qui a complété le financement du projet en contractant un prêt de 150 millions d’euros.

Le bâtiment sera totalement fermé en décembre 2020. Il rouvrira partiellement au printemps 2023, puis totalement en 2024 pour accueillir les épreuves olympiques d’escrime et de taekwondo.