Proximag

Excellentes notes la philharmonie

La Philharmonie Royale Concordia d’Ottignies est dirigée depuis quatre ans par Pol Dusart. Il a succédé à Roland De Klippel: «Avant d’arriver comme chef d’orchestre, je connaissais cet ensemble musical.

Je dirige l’orchestre de Drogenbos, nous étions déjà venus jouer à Ottignies», indique Pol Dusart. La Philharmonie ottintoise est connue dans tout le pays, voir au-delà de nos frontières. Cet ensemble musical a connu ses heures de gloire dans les années 80-90, elle a remporté le concours international très réputé de Garmish-Partenkirchen avec le maximum de points. Elle a toujours obtenu d’excellentes notes lors de ses sorties internationales. Aujourd’hui, la philharmonie qui affiche plus de 150 ans, est en période de croissance: «Nous sommes une quarantaine de musiciens qui répétons chaque samedi matin à la grange du Douaire. La musique n’est pas la seule à nous rendre la vie harmonieuse, nous avons créé des liens entre les musiciens, nous organisons régulièrement des sorties, des repas en commun», explique la présidente, Bénédicte Pochet. Des liens sont également créés avec l’académie de musique de Court-Saint-Étienne et Ottignies: «Nous sommes reconnus comme cours d’ensemble de l’académie depuis deux ans. Nous avons récemment participé au concert des élèves de l’académie. Cela nous permet de nous faire connaître. Pour intégrer notre ensemble, il faut avoir trois ans de musique. Notre plus jeune musicien a 12 ans, le plus âgé a plus de 80 ans». La philharmonie Concordia prépare une grosse manifestation, son concert «So British» du 24 mars au Centre culturel d’Ottignies: «Ce sera aussi un spectacle avec des projections de films pendant nos interprétations. Nous jouerons par exemple Marie Poppins, La Panthère Rose, James Bond. Nous serons accompagnés par un cornemuseur», souligne Pol Dusart.orchestreprc@gmail.com.