article abonné offert

REMICOURT

La Hesbaye vue du spectre d’un chimiste

La Hesbaye vue du spectre d’un chimiste

Thierry Salmon imprime lui-même ses photos grâce à des encres pigmentaires carbones qu’il fabrique. Il vient d’exposer à Waremme la semaine dernière. ÉdA

Chimiste et photographe, Thierry Salmon souffre de daltonisme. Cette particularité se reflète jusque dans ses œuvres photographiques.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 432 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos