MAISON & JARDIN

Le carrelage dedans et dehors

Le carrelage dedans et dehors

Le carrelage se conçoit désormais en format XXL et s’invite à l’intérieur comme à l’extérieur. mariesacha – stock.adobe.com

Facile à l’entretien, le carrelage habille toutes les pièces d’une maison ou d’un appartement. Il s’invite également en terrasse et au jardin.

Il existe de multiples options pour habiller les sols et les murs dans une habitation. Parmi celles-ci, le carrelage rencontre les faveurs d’un large public. Outre ses qualités esthétiques, il présente plusieurs avantages. Son entretien est facile et garantit une hygiène irréprochable. Avec le carrelage, pas de problèmes avec les acariens, il convient donc parfaitement aux personnes souffrant d’allergies.

Le carrelage restitue bien la chaleur et peut être combiné avec un chauffage au sol à condition de respecter certains critères de pose.

Pour choisir parmi les différentes matières, il vaut mieux s’adresser à un professionnel qui pourra vous donner des conseils avisés.

Des normes de résistance

Lors de l’achat d’un carrelage, vous devez impérativement faire attention à la résistance à l’usure, surtout si le carrelage est émaillé. Le Porcelaine Enamel institute (PEI) a établi une norme en fonction de l’usure provoquée par les passages: PEI 1 pour les pièces à passage très faible (salle de bains et chambres sans liaison avec l’extérieur), PEI 2 pour un passage faible, aussi bien en appartement qu’en maison individuelle (salle de bains, chambres sans liaison directe avec l’extérieur), PEI 3 pour un passage moyen, appartement (salle de bains et chambres sans liaison avec l’extérieur) ou maison individuelle (sauf cuisine) avec accès vers l’extérieur, PEI 4 pour un passage intense (pour toutes pièces de la maison) et PEI 5 pour un passage très intense (dans une maison ou des lieux publics).

L’acheteur devra également se méfier des annonces promotionnelles telles que premier, deuxième ou troisième choix. Ce ne sont pas des valeurs normatives, mais des arguments commerciaux utilisés par les fabricants ou les commerçants.

La tendance est aux grands formats

«2018 va confirmer la tendance des grandes plaques jusqu’à 1,20 x 1,20 m, voire 1,20 x 3 m, d’épaisseur assez fine, confie Philippe Luccena, directeur d’Inter-Carrelages à Gosselies. Ces plaques sont indiquées pour une pose collée au mur, dans la salle de bains par exemple. Une autre tendance est celle de l’imitation bois, également en grand format. Ces carrelages reproduisent toutes les essences de bois. Enfin, en matière de coloris, je ne pense pas qu’une grande tendance se dégage. Pour les extérieurs, terrasses, entrée de garage ou pourtour de piscine, le grès cérame devrait emporter les faveurs, en pose traditionnelle ou sur plots. »

Résistant à l’usure

Jusqu’il y a peu, pour le revêtement extérieur, le choix se limitait aux dalles en béton, à la pierre naturelle ou au bois. Le grès cérame va probablement révolutionner les aménagements extérieurs. Le carrelage ne dépasse généralement pas 2 cm d’épaisseur mais se montre très résistant à la fois à l’usure et aux intempéries. Le grès cérame s’entretient plus facilement qu’une dalle en béton et permet notamment l’utilisation d’un nettoyeur haute pression.

Les pierres naturelles calcaires résistent peu aux intempéries, au gel notamment. Ce n’est pas le cas du grès cérame qui ne craint pas des écarts de température très importants (de – 50 à + 60 °C). Il s’agit d’un produit manufacturé, un mélange d’argile et de silice, pressé et cuit à haute température.

Les fabricants ont développé de larges gammes imitant les matières naturelles comme le bois et la pierre. La facilité de pose de ce matériau est un autre avantage.