AGENDA

Ce week-end, Bruxelles monte le son... ou pas

Ce week-end, Bruxelles monte le son... ou pas

Cette «Bande de païens» et son cortège de fantômes délurés sont à voir jusqu’au 5 mai à Home Frit’ Home qui expose le travail de l’illustrateur Mathieu Van Assche. Mathieu Van Assche

Le son se promène à Buxelles ce week-end pour clôturer la semaine qui lui est consacrée. On le domestiquera aussi au Bota où les jeunes pousses du rock branchent leurs amplis. Les plus jeunes reposeront leurs tympans à Berchem pour un dimanche jeune public très dense. Et entre les coups, on vous envoie voir deux expos.

 

+ NOTRE RUBRIQUE | En panne d’idées sortie? N’oubliez pas de surfer dans notre rubrique agenda hebdomadaire qui vous conseille les meilleurs plans (culture, food, loisirs, familles...) pour vos week-ends bruxellois. Certains n’ont pas de date de péremption...

+ N’OUBLIEZ PAS | Plusieurs expos taille enfant se tiennent pour l’instant à Bruxelles: l’expo «Hop!» au Musée d’Ixelles (qui se termine justement ce 4 février, tout comme l’expo Doisneau) et l’expo «Les Singes» aux Sciences Naturelles (jusqu’au 26/08) ou même l’expo temporaire «Little Life», à la Porte de Hal, qui sort des greniers une foule de jouets miniature des années 1900 (jusqu’au 25/11): foncez-y avec vos kids

+ PASSEZ-Y AUSSI | La photographe Isabelle Detournay expose le formidable travail réalisé sur plusieurs années dans les ateliers de mécanique de l’Institut des Arts et Métiers de la Ville de Bruxelles. C’est à Contretype jusqu’au 18 mars.

 

Le conte est bon

 

Ce week-end, Bruxelles monte le son... ou pas
Festi’Nomade
Berchem-Sainte-Agathe pense au jeune public ce 4 février avec la 4e édition du Festi’Nomade. Vos kids devraient trouver leur bonheur sur cette journée de spectacle condensée en un dimanche. Marionnettes, concerts, contes et ateliers créatifs jalonnent la journée qui se déroule dans plusieurs lieux de la commune (d’où son nom). La plupart des spectacles sont muets, ce qui permet aux enfants d’en profiter pleinement! Première: le Festi’Nomade se terminera à 16h par une «Kids Fluo Party» animée par les percussionnistes retentissants de Sysmo, à la salle des fêtes. On conseille à vos enfants de s’habiller de leurs atours les plus fluorescents.

+ «Festi’Nomade» de Berchem-Sainte-Agathe, ce dimanche 4 février dans divers lieux de la Commune. 3€/enfant, 5€/adulte. Programme à télécharger en PDF. Réservations et infos: jeunesse.jeugd@berchem.brussels ou 025635920

Pulsations

 

Ce week-end, Bruxelles monte le son... ou pas
ProPulse
Le ProPulse porte décidément bien son nom puisque l’objectif de ce festival de début d’année reste encore et toujours de «propulser» des talents émergents sur le devant de la scène, mais aussi de donner aux pros du secteur culturel l’occasion de les voir. Et de les programmer plus tard dans l’année. Le vendredi est traditionnellement le moment où le public est convié au Botanique pour les sessions pop, rock, folk, hip-hop et chanson. La soirée se définit comme la compil de ce qui se fait de plus récent en nos terres, et qui reste en dessous des radars. Vous y entendrez le garage d’Annabel Lee, le metal d’Ithilien, les beats de Shungu, la pop de Endz et l’electro de OTON.

+ «ProPulse», ce vendredi 2 février dès 20h au Botanique, 8€

Le bruit sans sa fureur

 

Ce week-end, Bruxelles monte le son... ou pas
Semaine du Son
Le Bruxelles de 2018 bruit de toutes parts. Des artères klaxonnant de voitures aux shoppings assourdissant de «musique d’ambiance», des chantiers tremblant de pelleteuses au métro alertant de sonneries. Sans oublier les salles de concerts. La Semaine du Son, qui se tient depuis 2011 à Bruxelles, centre son programme sur ce sens souvent obstrué par la prépondérance de la vue dans nos villes, mais pourtant central dans notre perception de celles-ci, tant positive que négative. Des promenades sonores, installations, concerts et ateliers tentent de nous faire entendre un peu mieux tout ça. Ça se passe partout dans Bruxelles, c’est souvent gratuit, et ça s’adresse à toutes les oreilles, des plus alertes au plus fatiguées.

+ «Semaine du Son», jusqu’au 4 février. Programme complet, horaires et tarifs en ligne

+ ABONNÉS | Le Label 90dB Concert: profitez du bruit sans sa fureur

Frites monstrueuses

 

Ce week-end, Bruxelles monte le son... ou pas
Mathieu Van Assche
Instant aussi rare qu’une vraie bonne frite en double cuisson: Home Frit’Home ouvre ces 2, 3 et 4 février comme chaque premier week-end du mois. L’institution forestoise dédiée à la dorée en bâtonnets en profite pour vernir l’expo consacrée au graphiste et illustrateur Mathieu Van Assche: «Zot». Ce condensé de gravures, illustrations et photos «mélange les styles, les références et les techniques pour créer un monde peuplé de monstres et créatures fantasmagoriques, douces, drôles et parfois effrayantes». Voilà les gourmands prévenus.

+ «Zot, expo Mathieu Van Assche», jusqu’au 5 mai 2018 à Home Frit’Home, 242 rue des Alliés à 1190 Forest (chaque 1er dimanche du mois). Vernissage gratuit ce vendredi 2 février dès 18h.

Instantanés d’Orient

 

Ce week-end, Bruxelles monte le son... ou pas
Rania Matar
Le monde arabe fourmille de clichés. Et les clichés exposés à la Villa Empain tentent donc de contrer ces idées reçues. «Instantanés d’Orient», l’expo en cours à la Fondation Boghossian hébergée dans la célèbre villa, sélectionne des photographies issues de la Biennale des photographes du monde arabe contemporain, montrée à Paris en 2017. Leurs auteurs sont originaires de Tunisie, du Liban, de Syrie, d’Arabie Saoudite et d’Allemagne. Ils tentent de donner à voir une vision personnelle et distincte que celle dont les guerres et conflits abreuvent les chaînes d’info en continu. Il

+ «Instantanés d’Orient», jusqu’au 11 février 2018 à la Villa Empain, avenue Franklin Roosevelt 67 à 1050 Bruxelles. Du mardi au dimanche de 11h à 18h, 10€