Proximag

Le temps des oranges est arrivé

Véritable chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité – on n’est pas les seuls à le dire, l’UNESCO l’atteste depuis 2003 -, ce bon vieux Carnaval de Binche fera à nouveau vibrer, durant trois jours, les rues aux pavés gorgés de confettis de la ville hennuyère qui lui donne son nom.

Cette année, l’événement déploiera son ambiance grandement joviale les 11, 12 et 13 février. Comme à l’accoutumée, chaque jour aura ses spécificités, promettant aux plus vaillants des visiteurs une entame de semaine haute-en-couleur. Le dimanche Gras sera ainsi l’occasion de découvrir, dès 9 h, les déguisements confectionnés, dans le plus intime secret, par les membres des sociétés de Gilles. Louvoyant joyeusement, au son des tambours et autres violes – sorte d’orgue de barbarie –, aux quatre coins de la ville, ces ribambelles de Gilles se retrouveront, sur le coup de 15 h, à la place Eugène Derbaix pour le départ du cortège carnavalesque. Le lundi, place à la jeunesse! Accompagnée de diverses fanfares, la nouvelle génération de promoteurs du folklore local animera les rues à partir de 10 h. À 16 h, tous convergeront vers la Grand-Place pour un rondeau de l’amitié qui ne manquera pas de faire honneur à sa dénomination. Pour les amateurs de pyrotechnie, un feu d’artifice pourra être contemplé à 19 h depuis la place Eugène Derbaix. Reste le mardi Gras, l’immanquable Jour «G», durant lequel, dès l’aube, Gilles, Paysans, Pierrots et Arlequins fatigueront de leurs pas dansants les rues de la ville. À 8 h 30, Gilles et Paysans revêtiront leur masque de cire et tous assisteront à la traditionnelle réception à l’Hôtel de Ville. À 15 h, le grand cortège et son flot d’oranges perpétueront la tradition qui rendit nos Gilles si célèbres. Le tout aboutira au cortège aux Lumières et au rondeau, vers 20 h, avant que la Grand-Place ne s’embrase (21 h 30), marquant l’épilogue d’une édition qui en appellera, inévitablement, une prochaine.