article abonné offert

LIÈGE

Alain De Clerck poursuit sa grève de la faim: «J’irai au conseil communal, en chaise roulante s’il le faut»

Alain De Clerck poursuit sa grève de la faim: «J’irai au conseil communal, en chaise roulante s’il le faut»

Alain De Clerck, ici aux côtés de son fils, s’est installé dans un mobile home à deux pas de l’ancienne dentisterie (à droite de la photo). ÉdA Hermann

L’artiste liégeois Alain De Clerck poursuit sa grève de la faim pour sauver le bâtiment de l’ancienne dentisterie de Bavière. Une pétition circule, un rassemblement est prévu vendredi et il se rendra au conseil communal de lundi.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 549 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?