WOLUWE-SAINT-LAMBERT

Voici à quoi ressembleront les cliniques universitaires Saint-Luc d’ici 2025

Saint-Luc va se transformer à Woluwe-Saint-Lambert. D’ici 2025, l’hôpital universitaire sera doté de 3 nouveaux bâtiments.

Le projet de transformation des cliniques universitaires Saint-Luc à l’horizon 2025 a été présenté ce 23 janvier. Il inclut la construction de trois nouveaux bâtiments, la rénovation des structures existantes, l’optimisation des processus au sein de l’hôpital et la mise en place d’une plate-forme informatique intégrée.

L’optimisation de la procédure existante est en cours et le trajet patient intégré et informatisé TPI2 est lancé en ce mois de janvier avec le recrutement de cent personnes. Cette plate-forme centralisera les informations et disposera de moyens de communication modernes vers les patients et leurs médecins de ville.

«Le projet TPI2 va permettre de repenser virtuellement l’hôpital», explique Renaud Mazy, administrateur délégué. «Une centaine de personnes vont réfléchir pendant deux ans à la prise en charge actuelle et à la façon de la réinventer pour la rendre plus efficace. En tant qu’hôpital académique, notre fonction est de traiter les patients les plus lourds. On va ici redéfinir les trajets pour chaque pathologie. On donnera alors l’infrastructure qui permet de les réaliser avec des plateaux plus grands et des ensembles cohérents qui permettront par exemple quand il y a moins d’opérations en urologie d’hospitaliser plus de patients en oncologie. On veut développer cette flexibilité de l’hôpital».

L’ «Hospacité»: une tour de 52.000m2

Le projet architectural «L’Hospitacité» prévoit la construction d’une nouvelle tour d’hospitalisation de 52.000 m2 et la rénovation du socle de la tour existante située en face. Il connectera les cliniques Saint-Luc au campus de L’UCL (Université catholique de Louvain) au moyen de larges passerelles et d’esplanades végétalisées. Avec notamment des hauteurs de bâtiments différentes, le projet vise à développer un caractère urbain et a créé une identité de «ville santé». La pose de la première pierre de la nouvelle tour d’hospitalisation est prévue pour 2021.

Institut Roi Albert II: 17.000m2 pour la cancérologie

La construction de l’institut Roi Albert II débutera à l’automne prochain. Il rassemblera sur 17.000 m2 les activités de cancérologie et d’hématologie afin de constituer un pôle d’expertise pour les cancers de l’adulte et de l’enfant.

Institut de psychiatrie

Le futur institut de psychiatrie regroupera les services de psychiatrie adute et infanto-juvénile des cliniques Saint-Luc ainsi que la clinique Sanatia située à Saint-Josse. Sa construction débutera en 2019 à la limite de la zone Natura 2000.

Voici à quoi ressembleront les cliniques universitaires Saint-Luc d’ici 2025
Le futur institut psychiatrique de Saint-Luc se situera à la lisière de la zone Natura 2000. Modulo - dJGA