DURBUY

Vingt millions d’€ d’investissements en deux ans au Sanglier des Ardennes

Vingt millions d’€ d’investissements en deux ans au Sanglier des Ardennes

Bart Maerten, l’associé de Marc Coucke, devant le chantier du futur tunnel et celui de la rénovation intérieure du Sanglier des Ardennes - ÉdA

D’importants travaux sont actuellement en cours au Sanglier des Ardennes qui va fusionner avec l’ancien Jean de Bohème qui, lui, sera démoli et reconstruit

Durant le mois de janvier, la vieille ville de Durbuy retrouve le calme après l’animation des fêtes. Un calme palpable mais quelque peu perturbé dans le centre de la plus petite ville du monde par un chantier d’envergure. Un tunnel est actuellement en chantier sous voirie pour relier le Sanglier des Ardennes et l’ancien Jean de Bohème, deux établissements acquis ces derniers mois par le tandem Marc Coucke et Bart Maerten. Les deux enseignes vont fusionner et gardent le nom de Sanglier des Ardennes. Début 2019, le Jean de Bohème sera démoli et reconstruit. L’ensemble deviendra un complexe hôtelier haut de gamme, d’une centaine de chambres.

+ À LIRE | La traversée de Durbuy Vieille-Ville interdite durant un mois

De nombreux aménagements sont prévus et non des moindres, comme l’ont révélé ce matin la DH et Sud Presse. L’ancien Jean de Bohème sera en effet démoli début 2019 et reconstruit dans la foulée pour faire place à un nouveau complexe hôtelier haut de gamme. L’ensemble du site devrait compter une centaine de chambres. Ce chantier d’envergure, qui représente un investissement de 20 millions d’€, est prévu en trois phases.

La visite virtuelle du futur bâtiment, c'est par ici.

Tous les détails de ce projet dans l’Avenir Luxembourg de ce samedi.