AGENDA

Ce week-end, Bruxelles passe l’hiver au show

Ce week-end, Bruxelles passe l’hiver au show

Les Suisses d’Hyperartiste réchaufferont l’ambiance avec quelques cannettes au festival «Court Mais Trash» avec «Hypercool», leur nouvelle production. Hyperartiste / Court Mais Trash

Un week-end «Court mais super sex», ça vous dit? Alors suivez le guide avec cette sélection de sorties. Deux festivals de cinémas, un festival de musique festive, une expo et des dégustations brassicoles. Voilà au moins 5 raisons de faire le singe à Bruxelles ce week-end.

+ NOTRE RUBRIQUE | En panne d’idées sortie? N’oubliez pas de surfer dans notre rubrique agenda hebdomadaire qui vous conseille les meilleurs plans (culture, food, loisirs, familles...) pour vos week-ends bruxellois. Certains n’ont pas de date de péremption...

+ N’OUBLIEZ PAS | Plusieurs expos taille enfant se tiennent pour l’instant à Bruxelles: l’expo «Hop!» au Musée d’Ixelles (jusqu’au 4/02) et l’expo «Les Singes» aux Sciences Naturelles (jusqu’au 26/08) ou même l’expo temporaire «Little Life», à la Porte de Hal, qui sort des greniers une foule de jouets miniature des années 1900 (jusqu’au 25/11): foncez-y avec vos kids

Choix personnels

Ce week-end, Bruxelles passe l’hiver au show
EdA - J. R.
On ne vous a pas encore suggéré ici le détour par la Centrale pour l’expo «Private Choices». Le tort devait être réparé tant le concept décliné par la commissaire Carine Fol a de quoi griser. L’espace postindustriel du centre bruxellois y définit, au sens propre, l’essence de la collection d’art contemporain. Ou plutôt le décline selon les 11 définitions des 11 collectionneurs qu’y s’en partagent les volumes. «Blanc», «harmonie», «mort», «engagement social» ou «nature humaine» en sont les leitmotivs. Vous y croisez Magritte, Wim Delvoye, Vincent Beekman, Yoshitomo Nara, Marcel Duchamps, Francis Alys, Bill Viola, Louise Bourgeois, Cy Twombly, Andrès Serrano ou Damien Hirst, rien que ça! Alors on aime autant prévenir: «Private Choices» est peut-être à déconseiller aux esthètes dont le budget ne permet d’encadrer que les dessins de leurs enfants...

+ «Private Choices», jusqu’au 27 mai 2018 à la Centrale for Contemporary Art, place Sainte-Catherine 44, du mercredi au dimanche de 10h30 à 18h. 8€

Deux festivals de cinéma

Hiver à Téhéran

Ce week-end, Bruxelles passe l’hiver au show
L’Heure d’Hiver
«L’Heure d’Hiver», c’est la déclinaison sous frimas du festival «L’Heure d’été», du Cinéma Les Galeries. L’événement 2018 prend pour siège la bouillonnante et polémique Téhéran. La créativité des cinéastes de la capitale iranienne a Jafar Panahi comme chauffeur de taxi attitré pour nous guider à travers cette filmographie foisonnante. Vous y verrez aussi les films bouleversants de Asghar Fahradi ou d’Abbas Kiarostami. Le festival se décline dans plusieurs lieux de Bruxelles, comme autant de visions de la foisonnante mégapole moyen-orientale offerte par son cinéma indé.

+ «L’Heure d’Hiver», aux cinémas Galeries et Actor’s Studio, à Bozar, à l’Atelier 210, prix et timings variables, jusqu’au 18 février

Super trash et super sex

Ce week-end, Bruxelles passe l’hiver au show
Court mais Trash
Quel événement pouvait se targuer de décerner le prix «Born 2 be Cheap» du film le plus fauché si ce n’est le «Court Mais Trash»? Eh oui, en plus de ses prix nationaux et internationaux, la levée 2017 du festival du court-métrage «mauvais genre» introduit cette distinction. Les 5 jours de compilation atteindront leur rythme de croisière aux Riches-Claires ce week-end avec des séances «Courts Mais Super Trash» et «Courts Mais Super Sex», à ne pas mettre devant toutes les mirettes. Après les dizaines de productions décalées, érotiques, punks, monstrueuses et tout simplement inclassables de la programmation, une clôture en forme de long (mais trash quand même) et un tour à la buvette de l’after-party s’imposeront pour se remettre de toutes ces horreurs. Dernière certitude: le rouge ne s’affichera pas sur le tapis mais à l’écran.

+ «Court Mais Trash», jusqu’au 21 janvier au centre culturel des Riches-Claires à 1000 Bruxelles, 6€/séance, 18€/pass

Singes superstars

Ce week-end, Bruxelles passe l’hiver au show
EdA
L’expo «Les Singes» aux Sciences Naturelles rassemblent encore plus qu’une bamboula sous le trône de King Louie. Ce dimanche 21 janvier, le muséum organise dans cette jungle en clair-obscur sa première «journée des enfants» de 2018. Le fameux «Jane Goodall Institute y explique son travail de conservation des chimpanzés à hauteur des plus jeunes. Par ailleurs, l’atelier «Dans la peau des grands singes» (8-12 ans) met vos petits poilus dans la peau des gorilles et orangs-outans. ça fait quoi de grandir dans la forêt, de se balancer de branches en branches, de défier les autres animaux...

+ ABONNÉS | 5 raisons d’accrocher à l’expo « Les Singes »

+ «Kids Day de l’expo Les Singes», de 10 à 18h chaque 3e dimanche du mois au Muséum des Sciences Naturelles. Réservation conseillée pour le Jane Goodall Institute (info@janegoodall.be)

Hissez oh!

Ce week-end, Bruxelles passe l’hiver au show
Chouette Festival
C’est un chouette petit rendez-vous qui porte un chouette nom qui lui va décidément bien: le Chouette Festival revient à Saint-Gilles ces 19 et 20 janvier. Le concept prend un créneau peu représenté dans la capitale: celui de la musique festive, un tourbillon centré quelque part au milieu d’influences world, folkloriques, country et swing. Rien que les contrées évoquées pour vous donner envie font voyager: vous y naviguerez du Danube aux Caraïbes, des Antilles à l’Orient, du Niger aux côtes péruviennes. Un tour du monde qqui vous laissera la langue pendante mais pas d’inquiétude: un bar étanchera la soif des forbans échoués au fond de cette cale-là.

+ «Chouette Festival», les 19 et 20 janvier au Centre Culturel Jacques Franck à 1060 Saint-Gilles, 12€/soir

Première levée de levure

Ce week-end, Bruxelles passe l’hiver au show
Dekkera
La «dekkera bruxellensis», vous connaissez? Si vous êtes un peu intéressé par l’univers brassicole, vous connaissez sans doute son synonyme, la «brettanomyces bruxellensis». C’est bel et bien cette levure qui a fait des lambics bruxellois les superstars de la fermentation spontanée. Désormais, «Dekkera» renverra aussi du côté de Forest puisque s’ouvre à deux pas du parc Duden une «bièrerie locale». En gros, cet espace n’est ni un magasin, ni un bar, mais les deux. Et ne proposera que des bières dites «locales» et «artisanales», produites dans un rayon de 200km max. Adieu donc les industrielles, n’en déplaise aux anciens locataires du Wiels. Sylvain Lecomte, l’initiateur des lieux, vous attend ce samedi 20 janvier dès 14h pour les dégustations d’usage.

+ «C’est l’ouverture du Dekkera», dès 14h ce 22 janvier, 109 rue Pierre Decoster, 1190 Forest