WALLONIE

«Prix juste au producteur», le nouveau label pour sensibiliser les consommateurs

«Prix juste au producteur», le nouveau label pour sensibiliser les consommateurs

ÉdA

Un nouveau label va voir le jour. Intitulé «Prix juste au producteur», il est destiné à guider le consommateur dans ses achats pour une juste rémunération en faveur des producteurs agricoles wallons.

Le nouveau label a été lancé officiellement ce mercredi lors de l’assemblée générale du Collège des producteurs, en présence du ministre wallon de l’Agriculture René Collin.

Fin 2016, «1.000 consommateurs ont été interrogés pour savoir s’ils étaient sensibles à la rémunération des producteurs. Environ 60% de ces personnes ont dit que, si demain elles savaient quels produits acheter pour une rémunération plus juste des producteurs, elles prendraient ceux-là», explique Emmanuel Grosjean, membre du service opérationnel du Collège des producteurs.

L’organisation, qui fait le lien entre les producteurs agricoles wallons, les pouvoirs publics et les acteurs des filières, a alors eu l’idée de mettre sur pied un label. «Il s’agit d’un acte économique vis-à-vis des producteurs mais aussi d’un acte sociétal. Ce label définit la qualité commerciale entre le producteur et le consommateur.»

14 critères à remplir

Pour pouvoir en bénéficier, il faut respecter un cahier des charges composé de 14 critères. Ceux-ci se regroupent en quatre axes: les producteurs doivent faire partie d’un groupe d’agriculteurs, le premier acheteur de leurs produits doit intégrer les coûts de production, les accords commerciaux doivent être contractualisés pour une durée minimale d’un an et les producteurs doivent garder leur indépendance par rapport aux autres acteurs de la chaîne alimentaire. Des exceptions sont prévues pour les producteurs qui commercialisent leurs produits directement auprès des consommateurs.

«Les produits certifiés garantissent que les relations commerciales entre les agriculteurs (y compris les associations d’agriculteurs), et leurs premiers acheteurs confèrent aux producteurs suffisamment de pouvoir de négociation et considèrent les coûts de production, tout en favorisant les performances sociales et environnementales de l’agriculture», résume le Collège.

Gratuit jusque septembre 2018

Pour favoriser son succès, l’accès au label sera gratuit jusqu’à septembre 2018. À ce stade, plus de 400 producteurs ont déjà manifesté leur intérêt pour la labellisation de leurs produits. L’objectif est que ceux-ci se retrouvent en rayons dans la deuxième moitié de l’année 2018.

L’initiative a reçu le soutien du ministre wallon de l’Agriculture, René Collin (cdH).

Pour plus d’informations: www.prixjuste.be.