VOYAGE

Les Belges voyagent de moins en moins en famille

Les Belges voyagent de moins en moins en famille

Plutôt que de partir en famille, le Belge préfère les vacances entre amis. nd3000 – stock.adobe.com

Alors que dans les années 60, le Belge voyageait majoritairement en famille, il opte aujourd’hui de plus en plus pour les aventures entre amis.

Dans les années 60, le Belge voyageait dans 83% des cas avec sa famille. Aujourd’hui, ce chiffre est tombé à 64% au profit d’escapades entre amis. C’est ce que rapporte une enquête menée à l’occasion des 60 ans du salon des vacances, qui se tiendra à Brussels Expo du 1er au 4 février.

Les séjours entre amis ont en effet gagné en importance au fil des ans, passant de 6% des voyages en 1960 à 23% lors de la dernière décennie. Le Belge apprécie également de plus en plus les vacances en solo, la proportion étant passée de 3 à 9%.

Au niveau des motivations, la détente arrive désormais en tête, pour près d’un séjour sur 3, tandis que l’envie de découvrir de nouveaux endroits gagne également du terrain.

La manière de séjourner s’est également transformée, et l’hôtel est désormais le logement idéal pour une escapade sur deux, tandis que la location de gîte (de 31 à 19%) et le camping (de 22 à 10%) ont perdu leur préférence.

Des voyages de plus en plus lointains

En ce qui concerne les destinations, les congés payés et la démocratisation des transports, notamment, ont fait évoluer les tendances. Dans les années 60, la Belgique était de loin la première destination des Belges en vacances. Aujourd’hui, seul un sur cinq décide d’y séjourner. La France (21%) et l’Espagne (19%) restent des destinations très prisées, tout comme l’Italie (6%) et les Pays-Bas (4%). Quand il quitte le Vieux Continent, le Belge se dirige majoritairement vers les États-Unis, la Thaïlande, le Mexique, l’Afrique du Sud ou encore la Chine.

L’enquête a été menée pour l’organisation du salon des vacances (FISA), auprès d’un échantillon représentatif de 1 022 personnes. La marge d’erreur est de 3,1%.