MAISON & JARDIN

Construire naturellement, c’est possible

Construire naturellement,  c’est possible

Le chanvre en panneaux de 5 à 20 cm permet d’isoler toiture et combles. ÉdA – 203971160333

Les produits d’origine naturelle offrent de plus en plus de possibilités pour construire et isoler les maisons. Partons à leur découverte.

L’écoconstruction a le vent en poupe et de plus en plus de fabricants lancent des produits innovants qui s’inscrivent dans une démarche durable. Il s’agit parfois de remettre au goût du jour des techniques de construction ancestrales, parfois de lancer des produits plus surprenants à l’image du chanvre. Les unes et les autres sont cependant portées par une même idée forte: proposer des produits renouvelables qui ne détériorent pas notre environnement.

Il y a certes encore certaines résistances, souvent par méconnaissance, mais les consciences évoluent lentement. Les produits naturels, qu’ils soient d’origine végétale ou minérale, gagnent du terrain et s’utilisent à la fois en construction et en isolation.

Les multiples utilisations du chanvre

La culture du chanvre a été relancée à grande échelle en 2009, la filière est donc assez récente, mais promise à un bel avenir. Chanvre wallon est un organisme qui promeut la culture du chanvre auprès des agriculteurs, mais aussi son utilisation auprès des constructeurs. Il regroupe une série d’entreprises wallonnes pionnières dans ce secteur. La plante est peu exigeante et s’adapte à la plupart des sols, en outre elle favorise la biodiversité et le développement des insectes pollinisateurs.

Dans l’ossature bois

L’utilisation des fibres de chanvre est connue depuis très longtemps pour le tressage de cordes. En construction et en isolation, son utilisation est nettement plus récente dans nos contrées. L’utilisation des fibres de cette plante de 2 à 3 m de hauteur est multiforme. Le béton de chaux-chanvre est associé à un mur porteur et se distingue par ses performances thermiques, hydriques et acoustiques hors du commun.

Son utilisation est privilégiée dans les maisons neuves à ossature bois ou en rénovation, soit sous forme de blocs, soit sous forme de béton projeté. Le béton de chaux-chanvre est particulièrement écologique dans la mesure où il contient plus de CO2qu’il n’en dégage pour le mettre en place et le produire.

Son utilisation permet de réduire l’impact environnemental et de construire des maisons «zéro carbone». La chènevotte, la paille du chanvre, utilisée en vrac, est idéale pour l’isolation des planchers ou d’une sous-toiture. Les panneaux de laine de chanvre s’utilisent pour l’isolation thermique des toitures et des combles. D’une épaisseur de 5 à 20 cm, ils se posent à l’identique des panneaux en laine minérale. La fibre de chanvre s’utilise également en vrac pour l’isolation thermique.

D’autres matériaux écoresponsables

Le chanvre n’est évidemment pas seul produit naturel sur le marché de l’écoconstruction. Ressource locale par excellence, la paille est un de ceux-ci. Elle s’utilise notamment pour la construction des maisons à ossature bois sous forme de bottes de paille. Un enduit respirant (chaux ou terre crue) sera appliqué dessus pour les protéger du feu. La paille permet en outre de réguler l’humidité dans la maison. Nous pouvons encore citer l’argile qui retrouve ses lettres de noblesse (voir ci-dessous), sous forme de briques en terre crue ou en revêtement, le liège, la laine de mouton (isolation) ou encore la pierre ponce. La liste est loin d’être close.

Plus d’infos sur www.econso.be