Marina Kaye,  peut-être explicit, surtout désinhibée

-

Deux ans et demi après son premier album, Marina Kaye tente de s’affirmer. L’ambassadrice des «Homeless» (son premier tube en puissance) s’est convertie en icône d’une pop bling-bling et tape à l’œil dans un deuxième album qui la découvre de manière malhabile.