La Confrérie des Carabins peut se prévaloir d’un bel impact sur la promotion touristique et culturelle de sa commune d’Herbeumont, en étant présents lors de leurs nombreuses sorties et dans le cadre de leur Chapitre annuel le troisième samedi de septembre.

La confrérie est née à Herbeumont le samedi 9 septembre 1989. Robert Boulanger et Roger Dewerxhas ont trouvé dans l’histoire locale le thème de leur future confrérie. Au lendemain de la prise du château fort de Montmédy par les troupes françaises en présence du roi Louis XIV, en août 1657, un groupe de carabins, chevaux légers armés d’arquebuses, tenta d’enlever le jeune monarque qui rejoignait sa cour à Sedan. Le kidnapping faillit réussir mais les mousquetaires du roi, commandés par le capitaine Charles de Batz, connu sous le nom de d’Artagnan, arrivèrent sur les lieux et tuèrent une partie des carabins. Une quinzaine fut graciée par Anne d’Autriche. Le thème trouvé, il fallut constituer le groupe, imaginer les structures, le costume, le cérémonial. Les objectifs de la confrérie étaient, et sont encore, de faire connaître et apprécier Herbeumont à travers son histoire et son patrimoine, animer la localité, susciter et développer des amitiés et relations entre les membres et avec des personnes extérieures et, enfin, mettre à l’honneur des personnalités ayant rendu des services à la communauté herbeumontoise. Pour rejoindre le Conseil noble des Confréries luxembourgeoises, il manquait aux Carabins un produit à connotation gastronomique. L’un des membres mit alors au point un breuvage délicieux et enivrant: la liqueur «l’Herbamour». Elle est réalisée par macération de plantes sauvages de la région et tire son nom du radical Herbe, de Herbeumont, tout en faisant allusion aux herbes utilisées auxquelles on prête des vertus aphrodisiaques…

061 41 19 06

Nos dernières videos