STAVELOT

Steve décède, fauché sur son cyclomoteur par une voiture

Un jeune Francorchamptois a trouvé la mort dans un accident impliquant son cyclomoteur et deux voitures.

Le choc frontal a été d’une violence telle qu’il ne pouvait pas échapper à cette fin tragique! Ce jeune homme de 19 ans, c’est Steve Fraikin originaire de Francorchamps (Stavelot). Et c’est sa petite amie Maude qui annonçait la tragique nouvelle sur les réseaux sociaux.

Steve circulait sur son cyclomoteur ce samedi sur la route qui sépare son domicile de Francorchamps à Stavelot quand, en ce début de soirée (17 h 30), à un kilomètre de la Haute Levée, il a été fauché par un véhicule venant en sens inverse.

Cette voiture de marque Infiniti dépassait une autre voiture de marque Kia qui roulait assez lentement.

Les secours d’urgence emmenés par l’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne et une ambulance se sont présentés sur les lieux peu de temps après l’accident. Déjà à ce moment-là, le pronostic vital du jeune Steve était engagé. Il a été héliporté vers le CHU et opéré en urgence mais, hélas, il n’a pas survécu à ses blessures, décédant sur le coup de 3 heures du matin ce dimanche 31 décembre.

Ni vitesse, ni alcool

Selon le parquet et l’expert descendus sur les lieux, les circonstances de l’accident sont assez simples. La collision frontale s’est produite alors qu’une voiture (Infiniti) effectuait une manœuvre de dépassement d’un autre véhicule (Kia) qui circulait à allure réduite. Lors de ce dépassement, la voiture a percuté un cyclomotoriste qui roulait en sens inverse et qui n’était pas très visible. «Il roulait tous feux éteints», précisera d’ailleurs la substitute de garde du parquet qui ajoutait que la vitesse du véhicule qui effectuait cette manœuvre de dépassement n’était pas excessive et que le conducteur n’avait pas consommé d’alcool.

Enfin, toujours d’après le parquet, un membre des services de secours a fait un malaise lors de l’intervention car il a cru que son fils en était la victime.