Les plantes autonomes

londonterrariums.com

En matière d’écosystème décoratif, il existe des aquariums mais aussi des terrariums. Sophie Dellanoy à Tournai en a d’ailleurs fait sa spécialité (cf.

L’Avenir du 30 octobre). Le concept du terrarium est de créer un écosystème végétal sous cloche, dans un récipient en verre hermétique, qui se développe en quasi-autonomie. Grâce à la photosynthèse et un arrosage assez pauvre (une à deux fois par an), les plantes se nourrissent en économisant l’eau qui se forme par condensation. Décoratif et naturel, le terrarium est un bon moyen pour intégrer des plantes dans une pièce pour un minimum d’entretien. Si la création d’un authentique terrarium requiert des connaissances en botanique, il est possible d’en construire des plus petits mais tout aussi créatif soi-même. Plusieurs sites expliquent d’ailleurs le type de récipient à privilégier et les plantes qui peuvent s’associer.