ESPAGNE

Rajoy après les élections en Catalogne: «Nous, les politiciens, devons nous soumettre à la loi»

Rajoy après les élections en Catalogne: «Nous, les politiciens, devons nous soumettre à la loi»

AFP

Mariano Rajoy estime que les résultats des élections catalanes n’ont pas d’impact sur l’application de l’article 155 de la Constitution espagnole.

«Ce sont nous, les politiciens, qui devons nous soumettre à la loi et non le contraire», a martelé vendredi Mariano Rajoy, Premier ministre espagnol, rappelant que la division des pouvoirs était le garant de tout État démocratique.

«Quand on viole la loi, on viole les droits des citoyens», s’est encore exclamé le chef du gouvernement espagnol lors d’une conférence de presse, tenue au lendemain des élections anticipées en Catalogne. Celles-ci avaient été convoquées par Madrid après qu’elle eut déclenché l’article 155 de la Constitution espagnole, qui a mené à la destitution de l’exécutif régional et à la dissolution du parlement catalan.

Les partis indépendantistes ont obtenu la majorité absolue au parlement régional.