article abonné offert

«Trop de moments d’absence»

«Trop de moments d’absence»

Les Namuroises (ici Ronni Williams) ont manqué de constance pour espérer creuser l’écart. ÉdA – Christophe Béka

Une chose est sûre: la déception se lit sur tous les visages namurois. À commencer par l’assistant coach, Benoit Aerts. «Il y a eu trop de moments d’absence lors de cette rencontre.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 167 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?