article abonné offert

INAMI

Y a-t-il trop de kinés et logopèdes ?

Y a-t-il trop de kinés et logopèdes ?

33 000 kinés, c’est trop et ça fait exploser les remboursements, selon les Mutualités chrétiennes. Reporters/BSIP

Les Mutualités chrétiennes sonnent l’alerte: l’offre trop abondante de kinés et logopèdes entraîne une surconsommation. Elles prônent une limitation.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 26 des 423 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?