MONDE

Arrêté au Portugal, le co-auteur d’un attentat de 1974 extradé vers l’Italie

Arrêté au Portugal, le co-auteur d’un attentat de 1974 extradé vers l’Italie

L’homme a été arrêté au Portugal. Reporters/Photoshot (ILLUSTRATION)

Un Italien arrêté au Portugal après avoir fui une condamnation à la perpétuité pour un attentat mortel en 1974 a été extradé mardi vers Rome, a annoncé la police italienne.

Agé de 65 ans, Maurizio Tramonte, un ancien informateur des services secrets au sein de groupes d’extrême droite, avait été condamné en appel en juillet 2015 à la réclusion à perpétuité pour l’attentat qui avait fait 8 morts et 102 blessés à Brescia, près de Milan, pendant les «années de plomb».

Un ancien militant du mouvement d’extrême droite Ordre nouveau, Carlo Maria Maggi, 82 ans, avait également été condamné. Les deux hommes avaient été assignés à résidence le temps d’un recours en cassation, mais lorsque ce dernier a échoué et que la peine est devenue définitive, M. Tramonte s’est enfui au Portugal.

Objet d’un mandat d’arrêt européen, il a été interpellé fin juin à Fatima, célèbre lieu de pèlerinage catholique dans le centre du pays. Selon la presse portugaise, il était en train de prier dans la basilique Notre-Dame du Rosaire lorsqu’il a été arrêté.

L’attentat de Brescia figure parmi les actes terroristes les plus terribles survenus en Italie, avec celui perpétré piazza Fontana à Milan en 1969 et qui avait fait 16 morts, et celui à la gare de Bologne en 1980 (85 morts).