UE: les Etats membres s'accrochent aux tarifs réglementés de l'électricité

(Belga) Les Etats membres de l'UE, réunis lundi à Bruxelles pour discuter de la réforme à venir du marché de l'électricité, se sont accrochés aux tarifs réglementés en faveur des consommateurs les plus vulnérables, contre l'avis de la Commission.

Un difficile accord, qualifié par la présidence estonienne de l'UE elle-même d'"ambigu", a par ailleurs émergé autour des "mécanismes de capacité", qui permettent de compenser des producteurs d'électricité qui gardent opérantes des capacités de production nécessaires pour franchir les pics de consommation, et qui ont soulevé un débat sur la place du charbon dans l'Union. Au cours d'un conseil des ministres de l'Energie marathon terminé dans la nuit, les 28 ont ainsi trouvé une position commune sur plusieurs projets de réformes qui font partie du gigantesque paquet de propositions dévoilées par la Commission fin novembre 2016. Ce "paquet Energie propre" vise à aligner l'UE avec ses engagements pris dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat en décembre 2015, à travers la révision de huit législations communautaires. Les 28 ont aussi trouvé une position commune pour la future négociation avec le Parlement européen sur la place des énergies renouvelables, confirmant l'objectif que celles-ci représentent "au moins 27%" de la consommation d'énergie de l'UE en 2030. Les différents textes seront négociés en 2018 avec l'autre co-législateur de l'UE, le Parlement européen, et la Commission, pour une réforme finale. (Belga)