HUY

Deux radars répressifs en plus dès le 1er mars

Deux radars répressifs en plus dès le 1er  mars

EdA.

Huy aura bientôt deux radars répressifs supplémentaires. Ils seront installés au Long Thier et quai d’Arona.

Huy avait déjà un radar répressif, installé chaussée Napoléon depuis quelques années déjà. Là, ce sont deux nouveaux radars qui vont bientôt être installés. Un aux Longs Thiers et un au quai d’Arona. Le bourgmestre Christophe Collignon l’avait déjà évoqué, c’est désormais officiel. La Ville de Huy aura donc bientôt deux nouveaux radars répressifs, en deux endroits qui sont accidentogènes. Les deux protocoles d’accord visant l’implantation de ces deux radars viennent d’être signés par le bourgmestre, le chef de zone de la police Christophe Romboux, le procureur du roi de Liège Philippe Dulieu, le directeur f.f. du SPW (Direction des routes de Liège) Abdurrahman Aydogdu. Ces radars devraient être opérationnels dès le 1er mars prochain.

La Ville de Huy mise sur la sécurité routière. Elle a d’ailleurs prévu dans son budget extraordinaire 2018 un montant de 70 000€ pour l’acquisition de deux autres radars dont les emplacements seront définis plus tard et un autre montant de 3 000€ pour l’acquisition de détecteurs d’alcool.