article abonné offert

Rosée avec des notes de fruit

Qu’on se le dise, avec 8,6 degrés d’alcool, la «Huy’re» s’annonce beaucoup plus «forte» que la Léopold 7 et ses 6,2 degrés.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 145 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?