BRABANT WALLON

Campagne «Enragez-vous»: pour que les citoyens se fassent entendre avant les élections

Thierry Toussaint, le coordinateur éducation permanente du Brabant wallon (ici à gauche) déplore que le projet n’ait pas été très bien accueilli dans toutes les communes. Le logo, jugé trop agressif au départ a aussi fait place à un nouveau, plus «soft». ÉdA

«Enragez-vous» permet au citoyen de faire part de ses priorités aux candidats aux élections communales. Avec Fluicity notamment.

+ LIRE AUSSI| Lien numérique et permanent entre élus et citoyens

Lancé voici deux mois, le projet «Enragez-vous… Et puis votons» va entrer dans sa deuxième phase, celle où tous les citoyens sont invités à se faire entendre. Pour rappel, au travers de cette grande campagne, les associations et mouvements d’éducation permanente du Brabant wallon entendent permettre à tous de se faire entendre sans attendre l’échéance électorale communale de 2018: « Après la première phase qui était celle de l’information, cette deuxième phase doit permettre au citoyen de s’exprimer, de signaler les “ défis ” ou les “ merveilles ” de sa commune», souligne Stéphane Vanden Eede, chargé de mission.

C’est dans ce cadre qu’un partenariat a été conclu avec la plateforme Fluicity, qui se définit comme «une technologie civique qui vise à ré-engager massivement les citoyens européens dans leurs politiques locales, sans attendre les prochaines élections».

Pour faire bref, il s’agit d’une boîte à idées version numérique que «Wavre utilise déjà. On a trouvé qu’elle était parfaitement adaptée à notre démarche, poursuit Stéphane Vanden Eede. On va bénéficier de la force de frappe de cette plateforme car elle permet à un autre public que celui qui participe à nos réunions de déposer ses idées».

Suivra la phase 3 au cours de laquelle, pour chaque commune, cinq priorités en matière de «défis» et cinq en matière de «merveilles» seront retenues: «Cette troisième phase, on l’entamera à la mi-janvier à Rixensart, puis à Tubize, à Mont-Saint-Guibert…»

Un logo plus soft

Les résultats de cette vaste consultation seront ensuite transmis aux candidats aux élections communales: «Il faut savoir que si notre démarche a bien été comprise par la plupart des communes, certaines n’ont pas adhéré directement», déplore Thierry Toussaint, président de la coordination, qui avoue avoir retravaillé le «décor» via un logo «plus soft, moins frontal».

Dans son approche, le projet de départ n’a pas changé: «Notre projet, c’est un cadeau qu’on offre aux responsables communaux, insiste Stéphane Vanden Eede. Pour ceux qui n’ont pas bien compris la démarche, notre objectif est avant tout de renforcer l’implication des habitants dans leur démocratie locale. Notre force, c’est notre neutralité et notre transparence. Et en matière de transparence, Fluicity va encore en rajouter une couche.»

 

Rixensart ouvre le bal 

La campagne «Enragez-vous… Et puis votons» fera le tour des 27 communes du Brabant wallon en commençant par Rixensart: du 15 au 27 janvier, les Rixensartois seront invités à partager leurs idées sur leur commune pendant deux semaines d’«agitation citoyenne et culturelle». «Rixensart ouvrant la campagne, on y fera étape pendant deux semaines. Dans les autres communes, ce sera une semaine», sourit Thierry Toussaint, président de la coordination éducation permanente du BW. Intéressé(e)? Il suffira de répondre à ces questions: quels sont les défis de la commune pour les années à venir, quelles sont les merveilles de votre commune, et de quoi êtes-vous fier (fière)?

«Défis» et «merveilles» pour Rixensart sont récoltés depuis ce lundi et jusqu’au 19 janvier via le site www.enragezvous.be et seront soumis au vote du 22 au 26 janvier.

Les cinq «défis» et «merveilles» les plus cités seront répercutés par les médias régionaux vers les candidats lors des débats qui auront lieu au cours de la campagne électorale.

Après Rixensart, suivront les communes de Tubize (du 22 au 28 janvier), de Mont-Saint-Guibert (du 29 janvier eu 4 février), etc. Le calendrier complet se trouve sur le site mentionné ci-dessus.