FOOTBALL

Le RWDM remporte un choc chaud bouillant face au RFC Liège

C’était l’ambiance des grands soirs, hier, au stade Edmond Machtens où le RWDM accueillait le RFC Liège pour le sommet de la D2 amateurs!

Comme attendu, le sommet de la D2 amateurs qui opposait, hier soir, le RWDM au RFC Liège a tenu toutes ses promesses.

Dans un stade Edmond Machtens surchauffé, les Bruxellois n’ont eu besoin que de trois minutes pour surprendre la défense liégeoise. Un score qui allait rapidement prendre des allures de correction à la demi-heure de jeu lorsque les Molenbeekois, poussés par un public bien en voix, allaient inscrire deux buts supplémentaires.

Côté liégeois, la réaction ne s’est pas fait attendre… dans les tribunes. Déçus et en colère, les supporters du matricule 4 ont ainsi craqué plusieurs fumigènes durant la première période. Si bien que le match a été interrompu pendant dix grosses minutes. Le temps pour Dante Brogno de passer un savon à ses joueurs. Un savon totalement… inutile puisqu’Anthony Bova allait alourdir la marque avant la mi-temps. 4-0. La messe est déjà dite après 45 minutes.

Sur le terrain comme dans les travées liégeoises, la deuxième période perdait en intensité. Tout a été dit: le score n’évoluera plus.

Forts d’une victoire indiscutable dans le duel au sommet, les Molenbeekois, de plus en plus proches de la montée, pouvaient laisser éclater leur joie au coup de sifflet final. «Joyeux Noël!», comme le chantaient leurs supporters devant leurs joueurs venus communier avec eux.