TÉLÉ

La finale de Koh-Lanta: de la chance, de la justice, un triomphe

La finale de Koh-Lanta: de la chance, de la justice, un triomphe

Les 4 finalistes et Denis Brogniart avant le dépouillement. TF1

Vendredi soir s’est jouée la finale de Koh-Lanta Fidji, entre les 4 derniers rescapés du choc des générations: André, Sandrine, Tiffany et Magalie.

Koh-Lanta, cette émission qui se renouvelle au même rythme qu’elle se recycle, ressert tout de même toujours le même menu au soir de la finale: une course d’orientation, l’épreuve des poteaux et le jury final, agrémentés de nostalgie et de flash-back.

Une course d’orientation sans l’orientation

Les jeunes ont à peine le temps de se féliciter d’avoir éliminé tous leurs adversaires (hormis Sandrine). La bouteille à la mer qui convoque le dernier carré de survivants survient directement: «C’est chacun pour soi et ça rigole plus», résume parfaitement Tiffany. Lors de cette épreuve classique, chacun partira en quête d’un poignard disséminé dans la nature. Pour le trouver, ils s’aident d’une carte et d’une boussole pour trouver un arbre repère, puis une balise, et enfin le poignard. Trois poignards pour trois poteaux: un aventurier n’ira pas plus loin.

Pour ne rien arranger au suspense, Sandrine, André et Magalie foncent vers le même arbre. André change de plan pour laisser Sandrine et Magalie se marcher sur les pieds. C’est mal parti pour ces deux finalistes, alors que l’épreuve durera près de 5 heures, et une heure à la télévision! Tiffany sera la première à trouver son poignard, mais parvient à remplir son quota de moments de panique.

Sandrine trouvera sa balise avant Magalie, mais cette dernière l’a bien observée et profite pour dépasser sa concurrente partie courir vers la table d’orientation. La chance ou la stratégie ont fait qu’elle a mémorisé les instructions en avance. Mais la malchance ou le manque d’application lui ont fait perdre sa boussole... De plus, elle a mal mémorisé les instructions de la table d’orientation! Du coup, Magalie va de nouveau parasiter la recherche de Sandrine en la suivant de près. Pari réussi: elle déniche le poignard sans boussole et sans stratégie établie.

Sandrine repart de zéro et se dirige vers la zone de recherche d’André, mais il a trop d’avance sur elle. Il s’en excuserait presque au moment de l’embrasser: «Désolé Sandrine». Déçue, elle demande pardon à sa fille pour cet échec, mais elle relativise ensuite: «Ils ont vécu un Koh-Lanta beaucoup plus difficile que le mien, je me dis que finalement, il y a une justice.»

Il ne fallait pas cligner des yeux devant les poteaux

Tiffany, André et Magalie ont réussi à emmener la jeunesse sur les poteaux. Cette épreuve ultime fut très serrée, malgré la difficulté manifeste d’André à garder son équilibre. Il bouge, il gigote et perd beaucoup d’énergie, mais il ne tombe pas. Pour tuer l’ennui, il chante même du Kendji Girac avec Tiffany.

Après 2h07 d’attente, Denis Brogniart siffle la fin de la récréation. La plate-forme des poteaux est rétrécie pour accélérer les choses. Mission accomplie: les trois équilibristes tombent comme des mouches. Ce sont les chevilles d’André qui touchent la surface de l’eau en dernier, il gagne ainsi son sésame pour le jury final. Il décide d’emmener Tiffany qui, selon lui, est la meilleure aventurière parmi les deux concurrentes. Magalie ne lui en veut pas: «Je suis contente que ce soit lui, je suis contente qu’on ait fini tous les trois».

Une dernière embrouille avant de prendre l’avion

L’heure du dernier conseil a sonné. Les ex-rouges sont forcément déçus de voir arriver Sandrine en premier, signifiant qu’ils devront désigner un vainqueur parmi leurs anciens rivaux. Et ce sont les deux plus jeunes de toute la tribu qui se présentent devant eux! Âge moyen des finalistes: 21 ans! De quoi égayer l’assistance, visiblement contente de réunir tous les survivants post-réunification.

L’ambiance est tout de même entachée par Sébastien, qui ne peut s’empêcher de préciser que, si les jeunes ont pu gagner, c’est à cause de la trahison de Fabian et Maxime. Ce dernier plaide coupable: «J’ai contribué à les sortir (les ‘anciens’) prématurément de l’aventure.»

L’émission s’achève en direct depuis un studio parisien. L’occasion de voir à quoi ressemblent les candidats plusieurs mois après le tournage et en «tenue civile». Le scrutin, lui, ne fait pas dans la dentelle. André est élu vainqueur avec huit voix sur neuf.