article abonné offert

NAMUR

La Ville de Namur 17 fois dans l’illégalité, selon la tutelle

La Ville de Namur 17 fois dans l’illégalité, selon la tutelle

Vu l’ampleur du grief et des conséquences, il n’y aura pas d’annulation. Une indulgence qui sonne comme un avertissement. Eda – Florent Marot

Les 17 marchés publics passés en urgence lors du conseil communal du 29 juin sont illégaux, dit la ministre wallonne De Bue. Vu l’ampleur du grief et les conséquences qu’il pourrait engendrer, il n’y aura pas d’annulation. Une indulgence qui sonne comme un avertissement.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 22 des 591 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?