HUMEUR

Faut-il ou non afficher sa solidarité sur les réseaux ?

Faut-il ou non afficher sa solidarité sur les réseaux ?

EdA

En cette période de l’année, les appels aux dons et à la solidarité se multiplient. Cela, principalement sur les réseaux sociaux qui sont également des gros vecteurs d’émotions.

Des réseaux qui renforcent le sentiment d’appartenance à une communauté d’intimes auxquels il serait malvenu de ne pas tendre la main si l’un d’entre eux se retrouvait dans le besoin.

Et, très honnêtement, si je soutiens à 1000% un grand nombre d’actions totalement désintéressées, je m’interroge très franchement sur la finalité réelle de certaines d’entre elles.

Qu’on utilise les réseaux pour lancer un appel à la solidarité au plus grand nombre pour telle ou telle opération, soit. Cela peut se comprendre et il est difficile, au jour d’aujourd’hui, de se passer de ce type de pub de surcroît gratuite.

Mais qu’ensuite, l’on utilise ces mêmes réseaux pour s’afficher sur des dizaines de «posts» au côté des bénéficiaires de ces opérations, avec au passage l’un ou l’autre politique de passage, cela me paraît malsain. Surtout quand ce phénomène se répète encore et encore, un peu comme s’il s’agissait d’afficher publiquement son trophée d’honorabilité…

Trop n’est-il pas too much?