FOOTBALL

L’Australie sans coach à sept mois du Mondial 2018 en Russie

L’Australie sans coach à sept mois du Mondial 2018 en Russie

Ange Postecoglou a démissionné. AFP

Ange Postecoglou a démissionné de son poste de sélectionneur de l’équipe nationale de football australienne.

Ange Postecoglou a démissionné de son poste de sélectionneur de l’équipe nationale de football australienne. C’est ce qu’a annoncé la fédération australienne de football (FFA) mardi soir.

Pourtant, il avait qualifié, il y a quelques jours à peine, les «Socceroos» pour le Mondial 2018 en Russie. «Cette décision a été très compliquée pour moi», a raconté Postecoglou, 52 ans. «Cela a été un privilège d’entraîneur mon pays, de le qualifier pour le Mondial 2014, de remporter la Coupe d’Asie 2015 et de se qualifier pour le Mondial 2018. J’ai donné tout ce que j’avais à donner, personnellement et professionnellement. C’est le cœur lourd que je m’en vais.»

«Entraîner son pays est un honneur mais aussi une énorme responsabilité», a-t-il continué. «Je pense que c’est le moment pour moi de donner cette tâche à quelqu’un qui aura l’énergie nécessaire.»

Steven Lowy, président de la FFA, s’est montré déçu mais a respecté la décision de l’entraîneur. «Comme tous, nous voulions qu’il reste pour le Mondial et peut-être même plus longtemps. Il a effectué un travail fantastique et il a toujours eu notre soutien», a raconté Lowy.

Sous le mandat de Postecoglou, l’Australie s’est qualifiée pour son 4e Mondial, le 3e consécutif, après une longue campagne achevée par un barrage intercontinental victorieux contre le Honduras.