HÉRINNES

L’enfant projeté dans l’Escaut après une violente collision avec une voiture est décédé

Un dramatique accident s’est produit ce samedi vers 16h, sur le pont d’Hérinnes, près de Pecq. Un conducteur a violemment percuté un enfant qui circulait à pied. Ce dernier a été projeté dans l’Escaut.

Ce samedi, vers 16h, un grave accident s’est produit sur le pont d’Hérinnes, enjambant l’Escaut. Un conducteur venant d’Hérinnes et se dirigeant vers Pecq a violemment percuté un jeune garçon appartenant à un mouvement de jeunesse de la région du Centre et étant originaire de Cuesmes. Il circulait à pied sur ce pont avec les autres jeunes de son groupe. Il est le seul à avoir été touché par le véhicule. Rapidement, l’alerte est donnée. Après avoir été violemment percuté, le jeune garçon de 12 ans a été projeté en contrebas du pont, dans l’Escaut.

Un important déploiement de services de secours, venant de Tournai et de Mouscron, est dépêché sur place. Des pompiers plongeurs de Tournai et d’Antoing, aidés par la police des voies hydrauliques ont longuement sondé le fleuve pour retrouver le garçon… Ce n’est que près d’une heure après la collision, vers 16h50, que la jeune victime a pu être retrouvée. Les membres du SMUR l’ont prise en charge et ont essayé de la réanimer: mais après plusieurs dizaines de minutes de soins, le décès du jeune garçon a été déclaré… comme le confirme, vers 18h15, le bourgmestre de Pecq, Marc D’Haene.

Au vu de l’issue dramatique de cet accident, le parquet pourrait descendre sur les lieux. La police du Val de l’Escaut a procédé aux constatations d’usage et a géré la circulation sur le pont le temps de l’intervention des services de secours. Des agents de la zone de police du Tournai et de la zone locale de Mouscron sont venus en renfort. À noter que la protection civile avait également été sollicitée, mais vu le délai trop important pour arriver sur les lieux, la demande d’intervention a été arrêtée.

Le conducteur du véhicule a été également blessé dans l’accident dont on ignore les circonstances. Il a été emmené au CHwapi. Les autres enfants du groupe du mouvement de jeunesse, témoins de cette horrible collision, ont été pris en charge par la cellule de l’appui psychosocial de la police. La commune de Pecq a également tenu à mettre à leur disposition un bus afin de leur permettre de retourner dans la région montoise ce samedi en début de soirée.

AVIS DE RECHERCHE

La police a indiqué samedi soir être à la recherche du conducteur dont le véhicule, une VW gris clair, a été dépassé dans l'après-midi à Pecq, peu de temps avant l'accident mortel qui s'est produit sur le pont enjambant l'Escaut. L'accident, qui a entraîné la mort d'un jeune circulant sur le pont au sein d'un groupe de mouvement de jeunesse, a eu lieu vers 15h45.
Le conducteur impliqué a perdu le contrôle de son véhicule et a heurté le jeune piéton. Peu avant, il aurait dépassé une voiture VW, dont la police demande au conducteur de se manifester. Son témoignage pourrait en effet être "d'une importance primordiale dans le cadre de l'enquête", indique-t-elle.
L'appel à témoins signale que tout renseignement utile peut être transmis via le numéro de téléphone gratuit 0800 30300, ou par mail à avisderecherche@police.be.
L'accident a eu lieu sur le pont reliant la Drève Henri Dunant à la Rue Albert 1er, à Pecq.