GAURAIN-RAMECROIX

Le Jardin et le Domaine d’Astrid repris

Le Jardin  et le Domaine d’Astrid  repris

L’ancien home «Jardin d’Astrid» devrait accueillir 40 personnes déficientes mentales et «pas que d’origine française», précise la direction. EdA - 301056511922

Depuis quelques semaines, la SA EQSO est le nouveau gestionnaire de l’ASBL «Domaine d’Astrid» désormais rebaptisée «Le Patio».

En avril 2016, le home «Le Jardin d’Astrid», à Gaurain-Ramecroix, a défrayé la chronique après qu’il se soit vu signifier une ordonnance de fermeture de la part du ministre régional de l’Action sociale Maxime Prévot. Celui-ci appuyait sa décision sur base de rapports dressés par l’AVIQ évoquant des problèmes de prise en charge et d’hygiène. En décembre, le home se voyait retirer son agrément et l’on apprenait par la suite que les lits ainsi libérés ne profiteraient pas aux Tournaisis mais à la région d’Arlon. Restait toutefois sur le site gaurinois, le «Domaine d’Astrid», une résidence service, gérée indépendamment du home, et qui accueillait -et accueille toujours d’ailleurs - une vingtaine de personnes âgées.

Les familles de quatre de ces résidents ont récemment reçu un courrier dans lequel il est expliquait que l’ASBL «Domaine d’Astrid» est, depuis le 4 octobre dernier, gérée par «Expertise et Qualité Sociales» et a été rebaptisée «Le Patio». Le courrier précise également que

«Mme X est hébergée au Patio depuis... À l’heure actuelle, Mme X nécessite une assistance à la vie journalière plus importante que ne peut lui en fournir un hébergement en résidence-service. Aussi, afin de garantir la sécurité de Mme X, je suis dans l’obligation de mettre fin à votre convention d’hébergement dont la résiliation sera effective dans trois mois au plus tard...»

La missive, signée par le responsable d’EQSO, indique également que la nouvelle asbl gestionnaire met tout en œuvre pour trouver une maison de repos de qualité afin d’accueillir les personnes âgées concernées.

Vous avez dit EQSO?

Comme nous l’a expliqué Benoît Duplat, représentant permanent d’EQSO (Expertise et Qualité Sociales), cette SA se définit comme étant une «plateforme de services pour des structures d’accueil médico-sociales, mettant à leur disposition des compétences en ressources humaines et formation, administration des usagers, comptabilité, informatique et gestion des bâtiments, hygiène et sécurité.

Cela représente un total de 22 experts au service de 16 foyers, dont un en France (les autres étant principalement situés en Wallonie et à Bruxelles) et un spécialisé dans l’accueil des enfants. Mis à part ce dernier, les autres accueillent des adultes déficients mentaux dont la moyenne d’âge tourne autour de 39 ans.

Chaque structure est autonome et la philosophie générale de chaque centre vise principalement à favoriser l’inclusion (soit les échanges avec le monde extérieur et plus spécifiquement associatif) des personnes accueillies…», toujours selon le responsable de la société

Une quarantaine de personnes handicapées devraient être accueillies au sein de quatre unités de vie sur le site gaurinois à partir du printemps prochain, les différentes démarches vis à vis des autorités de tutelle et de l’Aviq étant actuellement toujours en cours. Ce nouveau centre devrait être rebaptisé «la Lisière».

Quant à l’ancien «Domaine d’Astrid», désormais sous l’égide de l’ASBL «Le Patio», il continuera à jouer le rôle de résidence-service en accueillant des personnes âgées répondant aux critères imposés pour ce type d’accueil. Une partie du personnel de l’ancienne structure a été reprise; une directrice a été engagée ainsi qu’une aide-soignante qui assure une présence nocturne sur le site.