MONDE

«Silence! On braque un hôpital»: un spot violent contre l’évasion fiscale

Quand les entreprises ne paient pas leur juste part d’impôt, les pays en développement sont privés de fonds cruciaux. C’est le message mis en scène dans ce spot d’Oxfam-solidarité.

Pour illustrer le phénomène, parfois abstrait, de l’évasion fiscale, Oxfam a choisi de mettre en scène le braquage d’un hôpital.

Métaphore poignante qui explique qu’en privant les états les plus pauvres de revenus, les moyens manquent pour financer des services vitaux.

Les braqueurs s’en prennent ici aux patients, à la vue de tous, sans être inquiétés. Le spot se termine sur cette terrible image d’une couveuse débranchée, alors qu’un bambin s’y égosille, en pleurs.

«Les inégalités entre pauvres et riches continuent de s’aggraver. Entre autres parce que les grandes fortunes et les multinationales ne respectent pas les règles du jeu: elles s’arrangent pour ne pas payer leur juste part d’impôt en utilisant les paradis fiscaux», dénonce Oxfam. «Et c’est comme ça que des milliards d’euros échappent à l’impôt.»

Face à ce fléau, l’association exige une fiscalité plus transparente, comme on peut le lire sur son site Web présentant l’action.

Un spot utile et brutal, en pleine révélation des «Paradise papers».

Nos dernières videos