MONS

Patrice Lumumba aura sa plaque commémorative à Mons

Patrice Lumumba aura sa plaque commémorative à Mons

Une plaque commémorant l'indépendance du Congo et Patrice Lumumba, afin de compenser celle glorifiant la colonisation, devrait être installée sous le porche de l'Hôtel de Ville. Ugo PETROPOULOS

Une plaque commémorant l'indépendance du Congo et Patrice Lumumba devrait être apposée à Mons, sous le porche de l'Hôtel de Ville. Une rue ou une place Lumumba devrait également voir le jour.

Ce lundi 6 novembre, le bourgmestre Elio Di Rupo a rencontré les représentants du secteur associatif à propos de la commémoration de l’indépendance du Congo. Une trentaine de représentants des associations de la communauté congolaise et africaine, ainsi que des associations locales et des chefs de groupe du Conseil Communal, ont participé à la réunion.

Pour rappel, le 12 septembre dernier, des militants décolonialistes ont manifesté devant la statue de Léopold II à Mons, avant de se rendre au conseil communal de la Ville où a été adoptée à l’unanimité une motion: installer, dans des délais courts, une plaque commémorative en mémoire de l’indépendance du Congo.

Le but de cette première réunion était de s’entendre sur la forme et le fond de l’hommage à porter. Après une discussion qualifiée de «riche et constructive» par le cabinet du bourgmestre, les représentants du secteur associatif ont plaidé pour que la plaque commémorative soit apposée sur le porche de l’Hôtel de Ville, lieu symbolique et où figure depuis 1930 une plaque commémorative en l'honneur des colons belges au Congo.»

Recontextualiser l'Histoire

«Nous avons pris des engagements lors du Conseil Communal que nous comptons respecter, déclare Elio Di Rupo. La vérité a ses droits. J’ai entendu la volonté légitime des participants de pouvoir accompagner la mise en œuvre de la plaque commémorative par une communication adaptée au grand public, afin que l’histoire du Congo soit mieux connue en Belgique. Je partage cette volonté de pédagogie : il est en effet important de recontextualiser l’histoire du Congo, notamment à l’attention des jeunes générations.»

La plaque commémorative serait ainsi apposée en-dessous de celle qui commémore les colons belges. Placer les deux plaques en vis-à-vis permettrait de rappeler le contexte historique dans lequel les événements se sont déroulés.

Le bourgmestre a invité les associations présentes à réfléchir à la phrase qui serait gravée sur cette plaque, sachant que celle-ci reprendra au minimum deux éléments : une référence à l’indépendance du Congo et une référence à Patrice Lumumba, premier Premier Ministre du Congo indépendant, assassiné en 1961.

Patrice Lumumba qui aura aussi droit à sa rue ou à sa place à Mons, lorsqu’une nouvelle voirie sera créée «dans les mois qui viennent.»

Enfin, l'histoire coloniale, généralement survolée à l'école, sera peut-être abordée plus en profondeur: le bourgmestre étudiera la possibilité de faire réaliser un dossier pédagogique avec l’appui d’historiens de la ville, dossier qui serait diffusé largement dans les écoles de l’entité montoise.