SOCIETE

Protection animale: pour la loi, les animaux sont du mobilier

Protection animale: pour la loi, les animaux sont du mobilier

Constat de l’auteur: les intérêts économiques ont toujours primé sur la protection des animaux. AFP

Créer une catégorie juridique pour le monde vivant. Argument: donner des droits aux animaux changera leur destin et le nôtre, interdépendant.