LIÈGE

Baptiser les gares «Liège-St-Lambert» et «Liège-Carré», un cache-misère?

Baptiser les gares «Liège-St-Lambert» et «Liège-Carré», un cache-misère?

Les guichets se trouvent sous les rails, en gare de Liège-Palais. EdA Hermann

Les deux gares ferroviaires du centre de Liège pourraient bien changer de nom. C’est ce que prévoit le nouveau plan d’investissement de la SNCB, qui donnera aussi lieu à une rénovation de la gare du Palais. Bien insuffisante, selon François Schreuer (Vega).

La SNCB a fait connaître vendredi son plan d’investissements pour la période 2018-2022, avec le déblocage de 3,2 milliards d’euros. Ce plan prévoit des travaux au niveau de la gare de Liège-Palais à hauteur de 2 millions d’euros, comme le relevaient nos confrères de la DH dans leur édition de samedi.

Il s’agit de connecter d’avantage la gare (souterraine, pour rappel) au quartier et à l’hypercentre, tout en facilitant l’accès aux guichets, notamment pour les PMR. Des guichets devraient d’ailleurs être aménagés à hauteur du sol.

Une autre mesure, qui ne manquera pas de susciter son lot de commentaires, concerne l’appellation de deux gares liégeoises. Les gares de Liège-Jonfosse et Liège-Palais devraient respectivement être baptisées «Liège-Carré» et «Liège-Saint-Lambert».

Le courroux de François Schreuer

Ces décisions n’ont pas manqué de faire réagir à Liège, à l’instar de François Schreuer (Vega), conseiller communal d’opposition très attentif aux problématiques de mobilité et d’aménagements urbains.

Les changements de noms constituent des cache-misère sans véritable raison d’être, selon lui. D’autant plus que «le Carré est situé à égale distance des deux gares ici évoquées, en sorte que l’appellation “Liège-Carré” ne peut que susciter une confusion regrettable». Sans oublier l’état dans lequel se trouvent les deux gares.

Surtout, l’annonce de cet investissement enterre définitivement le vaste projet de nouvelle gare au-dessus des voies, donc au niveau de la voirie, que les Liégeois attendent depuis de nombreuses années.

François Schreuer a entrepris de mettre en urgence l’approbation d’une motion à l’ordre du jour du conseil communal de ce lundi soir, à Liège. Il demande aux élus d’approuver un texte qui «demande instamment à la SNCB de remettre rapidement à l’ordre du jour le projet de construction d’une nouvelle gare du Palais, intégrant une accessibilité PMR, une accessibilité de qualité pour les cyclistes et une intermodalité soignée avec les arrêts de bus du Cadran», histoire que les Liégeois et les navetteurs puissent disposer d’une infrastructure qui s’assume, au cœur de la cité.