Saint-Gilles

Après avoir fait beaucoup parler de lui, le zizi saint-gillois ne disparaîtra pas

Après avoir fait beaucoup parler de lui, le zizi saint-gillois ne disparaîtra pas

EdA Julien Rensonnet

La fresque du zizi de Saint-Gilles ne sera pas enlevée. La raison? Le coût, l’opération étant jugée trop chère par la commune de Saint-Gilles.

C'était il y un peu plus d'un an. Un gigantesque pénis avait été peint en une nuit sur un mur aveugle de l’avenue du Parc, à la Barrière de Saint-Gilles. L'affaire avait fait grand bruit et des médias européens s'étaient même déplacé pour voir l'œuvre dont on ignore toujours, officiellement, le créateur.

Depuis, diverses issues ont été imaginées : sa disparition pure et simple, le remplacement par une œuvre street-art « moins choquant ». Un comité "Touche pas à mon zizi" avait même été mis sur pied par quelques citoyens pas d'accord de voir l'œuvre disparaître. Et finalement, ce sont eux qui ont gagné, un an plus tard, le zizi est en effet toujours là, sans que plus grand monde ne s'intéresse à celui. 

Et le zizi ne disparaitra finalement pas. La décision a en effet été communiquée lors du dernier conseil communal, indiquent nos confrères de la DH.

La fresque du zizi de Saint-Gilles qui a fait son apparition il y a un an à proximité de la Barrière restera finalement intacte, tout comme le dessin de la vulve géante qui a fait son apparition plus récemment sur une bâche de chantier en face de la fresque du zizi, écrivent-ils encore.

L'opération pour faire enlever et effacer le zizi a été jugée trop chère par la commune saint-gilloise, la bâche restera, quant à elle, jusqu’à l’été 2018. C'est à dire à la fin du chantier.