BELGIQUE

Les services de secours auront des cartes SIM leur permettant d’avoir la priorité absolue sur le réseau de téléphonie mobile

Les services de secours auront des cartes SIM leur permettant d’avoir la priorité absolue sur le réseau de téléphonie mobile

Ce nouveau réseau de communication à haut débit, appelé «Blue Light Mobile», a été mis en place à la suite des ratés qu’a connu le système lors des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles. BELGA

«Blue Light Mobile»: à partir du 1er novembre, les services de secours recevront des cartes SIM leur permettant d’avoir la priorité absolue sur le réseau de téléphonie mobile.

À partir du 1er novembre, les services de secours recevront des cartes SIM leur permettant d’avoir la priorité absolue sur le réseau de téléphonie mobile. Quelque 6.000 personnes jouant un rôle important de maillon de la chaîne de la sécurité seront dès lors aptes à communiquer, même en cas de saturation du réseau.

Ce nouveau réseau de communication à haut débit, appelé «Blue Light Mobile», a été mis en place à la suite des ratés qu’a connu le système lors des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles. Il est lancé par l’opérateur télécoms spécialisé des services de secours et de sécurité en Belgique, Astrid.

Concrètement, si la couverture d’un réseau donné est absente à un certain endroit; la tablette, le smartphone ou le portable de l’utilisateur bascule automatiquement sur le réseau offrant de la couverture à cet endroit. Les communications de données sont rapides, sécurisées et prioritaires.

Ces cartes SIM spéciales seront notamment distribuées aux acteurs des services de police, des services médicaux d’urgence, aux pompiers, aux aéroports, à la Défense, aux Villes, aux communes et aux provinces.