BINCHE - LOUVAIN-LA-NEUVE

PHOTOS | Binche dans toute sa splendeur aux 24 heures vélo

Chaque année, les cercles et régionales étudiantes participent aux 24 heures vélos de Louvain-la-Neuve, dans la catégorie vélos folklorique. Et pour cette quarantième édition, les Binchois ont fait fort.

Une beuverie les 24 heures vélos de Louvain-la-Neuve? Ne soyons pas dupes, c'est pour pas mal d'étudiants la guindaille de l'année et beaucoup en conservent peu de souvenirs. Mais si on prend la peine de sortir le nez de son gobelet de bière et que l'on a le courage de se déplacer le long du circuit, on peut être très agréablement surpris par la richesse et l'inventivité de certains participants de la catégorie "vélos folkloriques".

Chaque année, cercles et régionales tentent avec plus ou moins de bonheur de retenir l'attention et de se hisser sur le podium des plus beaux vélos. Et cette année, la régionale de la Binchoise a toutes les chances de figurer en bonne place sur le palmarès. Au premier abord, leur carosse a pris l'allure d'un hors-bord inversé sur roues aux couleurs du carnaval, sur lequel trônent fièrement tous les personnages du carnaval, du gille au tamboureur.

Mais si on regarde de plus près l'engin, c'est carrément une reconstitution du centre-ville de Binche qu'ont concocté les étudiants: avec le contour de la Grand-Place et ses façades de cafés fidèlement reproduites, mais surtout une maquette de la collégiale Saint-Ursmer et la statue du Gille devant le parc communal. Le tout couronné par les lettres "Plus Oultre", reconstitution impeccable de celles qui s'illuminent à la fin du carnaval.

On reste également scotché devant les peintures évoquant la fin du cortège du Mardi Gras, la réception à l'Hôtel de ville, etc. Un travail ébouriffant et un vélo qui devrait avoir sa place dans un hypothétique musée des 24 heures. S'il est encore entier jeudi, ce qui n'est jamais garanti.