LONGLIER

Une partie de la gare démolie?

Une partie de la gare démolie?

La Commune a proposé d’acheter la partie du bâtiment pour un euro symbolique. La SNCB a refusé. Le dossier est désormais au cabinet du ministre Carlo Di Antonio. ÉdA – 301085650301

Voici quelques mois, la Commune de Neufchâteau avait acheté une partie de la gare de Longlier. « La partie de droite a été rénovée, explique Dimitri Fourny.

Dans le cadre de l’ancrage communal, nous avons créé deux appartements. Ils seront d’ailleurs inaugurés à la fin de ce mois.» Il restait alors la partie gauche, celle qui servait d’accueil lorsque la gare était toujours ouverte. Laissée à l’abandon, cette partie appartient toujours à la SNCB. «La mérule est dedans, poursuit Dimitri Fourny. La SNCB est donc obligée de s’occuper du bâtiment. Nous avons proposé à la SNCB qu’elle nous cède la partie gauche du bâtiment pour un euro symbolique. Nous aurions pu transformer cet endroit pour en faire un autre logement ou une salle polyvalente pour des jeunes par exemple. Mais la SNCB a refusé et une demande de permis de démolition a été introduite. Nous avons évidemment remis un avis défavorable, nous sommes opposés à cette démolition.»

Une réponse dans les prochaines semaines

À l’heure actuelle, on ne sait pas encore ce qu’il va se passer. «La SNCB a décidé d’aller en appel et le dossier est en train d’être consulté au cabinet du Ministre Di Antonio, enchaîne Dimitri Fourny. Il donnera sa réponse dans les prochaines semaines. Nous attendons l’évolution du dossier. Les raisons de la SNCB? Nous n’en avons aucune idée, nous n’avons juste eu une réponse négative, sans aucune justification. C’est un peu stupide.» Du côté du cercle royal «Terre de Neufchâteau», on s’inquiète en expliquant que « la gare fait partie du patrimoine de Longlier. Elle a un intérêt urbanistique, architectural et historique. »


Nos dernières videos